Sélectionner une page

Durant la période de grossesse, il est très important de faire attention à la santé de la mère et à celle du bébé. C’est justement la raison pour laquelle de nombreux conseils et plusieurs interdictions sont formulés à leur endroit. Néanmoins, l’un des sujets sur lesquels beaucoup ont du mal à s’entendre est celui du sport. C’est ainsi qu’aussi bien les femmes enceintes que leur entourage ne sait pas toujours les activités sportives qui peuvent être autorisées et celles qui sont prohibées aux femmes qui attendent un enfant. Ici, nous vous faisons justement le point à ce sujet.

Les activités sportives que peut faire une femme enceinte

Si vous êtes enceinte et que vous avez prévu de ne pas arrêter la pratique du sport, sachez que vous devez obligatoirement recueillir l’avis d’un médecin avant de prendre toute décision à ce sujet. En effet, si les activités sportives ne sont pas interdites, il est très important de vous ménager. En réalité, le but ici n’est surtout pas de vous fatiguer inutilement ; évitez donc les excès. C’est pour cette raison qu’au nombre des sports qui sont conseillés pour les femmes enceintes, on a notamment la marche. Il s’agit du moyen par excellence de se mettre en mouvement sans pour autant mettre la vie du bébé en danger.

En plus, elle est praticable aussi bien des habituées du sport que de celles qui ne s’y connaissent pas. Néanmoins, pour pouvoir bien profiter de votre séance de marche, il est important que vous soyez équipé de chaussures de marche confortables. En dehors de la marche, la natation et le yoga sont sans nul doute des activités très prisées des femmes enceintes. Il faut dire qu’en plus d’être particulièrement apaisantes, elles ont des effets positifs sur le rythme respiratoire ; ce qui est plutôt une bonne façon de se préparer en vue de l’accouchement. En plus, vous faites travailler votre périnée et vous contribuez à votre renforcement musculaire. Pour ce qui est relatif à la natation, choisissez un maillot de bain, qui n’est pas trop étroit et ne vous immergez jamais dans des eaux glaciales. En ce qui concerne le cyclisme, sachez qu’à l’inverse des idées que beaucoup ont, qu’il est bel et bien permis aux femmes enceintes de faire du vélo lorsque celles-ci roulent lentement. Toutefois, cette pratique du vélo ne doit pas aller au-delà du 5ème mois de grossesse.

Les activités sportives déconseillées aux femmes enceintes

S’il est vrai que le sport et la grossesse ne sont pas incompatibles, il n’en demeure pas moins que certaines activités sportives sont vivement déconseillées aux femmes enceintes. Au nombre de celles-ci, nous avons les sports susceptibles de causer des chutes chez la femme enceinte. Il s’agit par exemple du ski, du patinage et de l’escalade. Si avant votre grossesse vous étiez une habituée de pratiques de ce type, vous devez très vite y mettre un terme. De même, il est important que vous vous teniez aussi loin que possible des sports de contact tels que la boxe ou les arts martiaux. Pour les personnes qui avaient déjà l’habitude de pratiquer assez régulièrement les activités de ce type, l’idéal est de diminuer au maximum les séances. Néanmoins, il est toujours recommandé de demander l’avis d’un professionnel de la santé avant toute décision.

En revanche pour une novice, la période de grossesse n’est assurément pas le meilleur moment pour elle de partir à la découverte de cet univers. Il en est de même avec les sports d’équipe tels que le football, le volley-ball, le hand-ball, le basket-ball. En effet, au cours de ce type de jeu, il n’est pas rare que certains chocs parfois très brutaux aient lieu.